ADEPTES OU VICTIMES 

Il est courant de distinguer le gourou et d’englober toutes les autres personnes appartenant à une secte sous le terme "d’adeptes ".

Cependant des différences existent entre les membres rattachés à ces groupes.

Nous qualifions d’adeptes, les prosélytes, les rabatteurs et les manipulateurs connaissant les véritables buts de la secte, adhérent volontairement à ses doctrines, recourant à des méthodes plus ou moins dures d ’embrigadement, enfreignant consciemment les lois en vigueur et les libertés individuelles et fondamentales de l’Homme et retirant des avantages de cette appartenance.

Lorsque les individus ne sont pas initiés dans les secrets de la secte mais, au contraire, en ignorent les véritables desseins masqués derrière une vitrine humanitaire, philosophique, culturelle, musicale, sportive, thérapeutique ou autre, qu’ils n’ont pas souscrit volontairement à ses doctrines mais "rentrent " dans le mouvement sous l’action de pressions et de techniques d’affaiblissement et de conditionnement employées sournoisement et à leur insu afin de les affaiblir physiquement, de les déstabiliser psychologiquement, de perturber et finalement d’annihiler leur esprit critique et leurs fonctions d’analyse, de réflexion, de jugement et leur volonté, le mot victime nous semble plus approprié.

Les victimes, une fois "formatées " par la secte, pourront devenir, à leur tour, des rabatteuses et des prosélytes. Elles "sèmeront la bonne parole " sans connaître, malheureusement, la portée et les conséquences de leurs actes.